lundi 18 octobre , 2021
Google search engine
HomeToutes catégories |Mis en avantCôte d’Ivoire : Alain Lobognon lâche définitivement Guillaume Soro

Côte d’Ivoire : Alain Lobognon lâche définitivement Guillaume Soro

Libéré de prison, le mercredi 23 juin 2021, Alain Lobognon, ex-ministre des sports, a pris l’engagement de réconcilier Alassane Ouattara et son « fils » Guillaume Kigbafori Soro. Cela lui a valu les attaques de certains membres de la sphère soroïste. Peu importe, l’ancien parlementaire avait affiché sa détermination à « faire baisser les tensions et mettre fin aux désaccords entre le chef de l’Etat, Monsieur Alassane Ouattara et Monsieur Guillaume Soro, ancien président de l’Assemblée nationale de Côte d’Ivoire« .

Plusieurs mois après, les relations entre le président de Générations et peuples solidaires (Gps) et Alain Lobognon ont changé. L’ancien ministre a confié à fratmatinfo, qu’il a dit à Guillaume Soro qu’il fallait mettre fin à leur collaboration politique.

« Cela lui a été notifié en août dernier parce qu’on estime qu’on peut rester des amis, des frères. Mais politiquement, nous n’avons plus cette vision commune qui consistait à faire la politique autrement. Si la politique autrement consiste à insulter les membres de sa famille, je pense qu’il faut tourner la page. En clair, je dis à Monsieur Guillaume Soro, que je mets fin à notre collaboration politique », a-t-il soutenu.

Dans son interview, Alain Lobognon revient sur la profonde discorde entre Ouattara et Soro. Pour lui, « c’est un déficit de communication entre le président de la République, Alassane Ouattara, et l’ex-président de l’Assemblée nationale, Guillaume Soro, qui avait conduit à l’arrestation des membres de Gps ».

« À mon procès, je n’ai pas manqué de dire que si j’avais été au cœur des informations qui circulaient entre un petit groupe à cette époque, personne parmi nous ne serait allé en prison. Parce que j’ai toujours été présent là où on parle d’apaisement. C’est ce qui a fait qu’à ma sortie de prison, prenant en compte les attentes de mes amis restés en détention, par le biais de mon porte-parole, Jean-Paul Beugrefoh, j’ai marqué ma disponibilité à mettre fin au désaccord entre le président de la République et Guillaume Soro », a fait savoir Alain Lobognon.

Christian KOUAME

RELATED ARTICLES

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here

- Advertisment -
Google search engine

Most Popular

Recent Comments