lundi 24 janvier , 2022
Google search engine
HomeToutes catégories |PolitiqueCréation du nouveau parti du président Laurent Gbagbo

Création du nouveau parti du président Laurent Gbagbo

Ce dimanche 17 octobre 2021 s’est tenu entre les murs de l’hôtel Ivoire sis à Cocody le congrès constitutif du nouveau né des partis politiques ivoiriens : le Parti des Peuples Africains- Côte d’Ivoire (PPA-CI).
Ce congrès qui s’est déroulé devant un parterre de personnalités d’ici et d’ailleurs a vu l’élection de Madame Agoh Marthe comme présidente du comité de contrôle du parti et celle de Monsieur Laurent Gbagbo comme président du nouveau fer de lance de l’opposition ivoirienne.
Prenant la parole, l’ex président de la république a tenu à remercier le grand ensemble des militants de base ainsi que certains camarades fidèles de lutte avec en tête le défunt Sangaré.
Pour son premier réel discours politique depuis son retour en Côte d’Ivoire après son acquittement, l’ex chef d’Etat a tenu à faire des précisions de taille sur sa ligne de conduite.Annoncé depuis des mois dans son village pour une supposée retraite politique arrangée avec les autorités, il a annoncé qu’il ferait la politique jusqu’à sa mort et que seul lui déciderait des modalités de son retrait en temps voulu.
Il a mis en avant son désir marqué de poser les jalons d’un parti politique fort portant une vision panafricaine qui puisse s’inscrire dans la durée et jouer pleinement son rôle dans les processus d’alternance démocratique à venir. Il désire également en ce sens, dans la même veine, construire des structures fortes au sein du parti afin d’éviter le fiasco encore récent du FPI.
Fidèle à ses idéaux de souveraineté et d’indépendance, il a décrié les dictats de l’ex puissance coloniale qui continue d’influencer les orientations politiques des États africains.
Il a en ce sens appelé tous les pays africains à s’unir dans une perspective d’Etats unis d’Afrique qui seraient en mesure de discuter avec les autres puissances mondiales sur un pied d’égalité.
Il est revenu sur certaines des revendications et doléances faites au président de la république actuel, son excellence monsieur Alassane Ouattara, à savoir la facilitation du retour des exilés politiques et la libération des prisonniers politiques et militaires dont le maintien de la détention est à son sens infondé.
Notons que monsieur Adama Bictogo, représentant le président de la république, a brillé par une intervention au cours du congrès pour , dit il, affirmer le soutien de l’Etat à la création de ce nouveau parti. Le président Laurent Gbagbo a d’ailleurs salué cette démarche allant dans le sens de la paix, de l’union et de l’apaisement.
Vangelis Adomé

RELATED ARTICLES

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here

- Advertisment -
Google search engine

Most Popular

Recent Comments