mardi 27 septembre , 2022
Google search engine
HomeToutes catégories |InternarnationalMali : Bamako invite Paris à se conformer à la légalité internationale

Mali : Bamako invite Paris à se conformer à la légalité internationale

Bamako le 19 août 2022- Le Mali a dans une lettre adressée au Conseil de Sécurité des Nations Unies accusé la France de collecter des renseignements au profit des groupes terroristes opérant dans le sahel et pour leur larguer des armes et des munitions, à l’en croire le Ministre des Affaires Etrangères Abdoulaye Diop le lundi 15 août 2022 quelques heures après le départ du pays des derniers soldats de l’opération « Barkhane ».

La guerre froide à laquelle se livrent le Mali et la France depuis la prise du pouvoir des « colonels » dans l’ex Soudan-français continue de livrer des secrets sur le rôle de la France aux côtés des groupes terroristes qui déstabilisent le pays depuis quelques années, comme en témoigne la missive du Ministre malien  des Affaires Etrangères Abdoulaye Diop qui a affirmé que « le Gouvernement malien dispose plusieurs éléments de preuve que les violations flagrantes de l’espace aérien ont servi à la France pour collecter des renseignements au profit des groupes terroristes opérant dans le sahel et pour leur larguer des armes et des munitions ».

Plus incisif contre l’ex colonie, Abdoulaye Diop a laissé entendre que conformément au droit international, le Mali estime que les actes de la France constituent une agression au regard de la résolution 3314 (XXIX) de l’Assemblée Générale des Nations Unies du 14 décembre 1974 et invite le Conseil de Sécurité des Nations Unies à œuvrer afin que la République française cesse immédiatement ses actes d’agression contre le Mali. A défaut, le Gouvernement malien agira en état de légitime défense conformément à l’article 51 de la charte des Nations Unies.

Notons que Paris n’a pas tardé à répondre par la voix de son ambassadeur au Mali qui a indiqué que « la France n’a évidemment jamais soutenu directement ou indirectement ces groupes terroristes » mais plutôt la réaction du général Bruno Baratz commandant de la force Barkhane (COMANFOR), qui a qualifié d’insultant les allégations de Bamako s’est faite entendre.

Sébastien Y.

Newsivoire.net

RELATED ARTICLES

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here

- Advertisment -
Google search engine

Most Popular

Recent Comments