lundi 18 octobre , 2021
Google search engine
HomeToutes catégories |Faits diversSoubré/Affaire un homme battu à mort au commissariat : le procureur militaire...

Soubré/Affaire un homme battu à mort au commissariat : le procureur militaire Ange Kessi sur le terrain

Il y a quelques mois, l’affaire avait ému toute la ville de Soubré, au Sud-Ouest de la Côte d’Ivoire. Un homme avait été battu à mort au violon du commissariat de Soubré.

Saisi, le commissaire du gouvernement, Ange Kessi, avait instruit l’affaire. Cette fois, pour que le dossier soit plus solide, il s’est rendu sur le lieu du drame, dans la capitale de la Nawa, pour recueillir de nouveaux éléments.

Une fois sur place, le procureur militaire a parcouru le ‘’couloir de la mort’’ de la victime, Bally Armand, depuis son arrivée au commissariat jusqu’à son évacuation à l’hôpital de Soubré.

Il a pu ainsi s’entretenir avec l’infirmier et le médecin qui a constaté le décès. De là, le commissaire du gouvernement s’est rendu à la résidence de la victime. Sur place, il a recueilli des éléments nouveaux. Il a appris par exemple que Bailly Armand n’a jamais battu sa femme, encore moins exercé une quelconque violence sur elle la nuit du drame. Il a juste reproché à cette dernière d’avoir découché. Ce qui a créé une prise de bec qui a abouti à des éclats de voix. Pour ramener le calme, une amie de l’épouse a cru bon de faire recours à la police sans savoir qu’elle emmenait ainsi le mari de sa copine à l’abattoir. Ce sont autant d’éléments nouveaux que le commissaire du gouvernement a versés au dossier.

Christian KOUAME

RELATED ARTICLES

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here

- Advertisment -
Google search engine

Most Popular

Recent Comments